En avril 2016, j’ai eu le privilège d’exposer en solo à la galerie Spacejunk de Bayonne, l’occasion pour moi de présenter mon travail pour la première fois au Pays Basque.

A-MO art exposition Spacejunk urban art street art

C’est dans le cadre d’une « Room Project » que je pose mes toiles dans la célèbre galerie spécialisée dans les cultures émergentes (Lowbrow, Board culture, Pop Surréalisme et bien sûr Street Art, pour ne citer qu’eux).

Mon exposition est programmée entre celle de Shepard Fairey (OBEY) et Anthony Lister, rien que ça… Tout de suite ça en impose… C’est vraiment gratifiant de pouvoir présenter son travail dans un bel écrin, mais quand celui-ci a accueilli de grands noms de l’art urbain, on se sent à la fois chanceux et tout petit.

A-MO art exposition Spacejunk urban art street art

L’accueil et l’ambiance de l’équipe étaient vraiment au top, mon vernissage a été organisé de main de maitre et leur professionnalisme rend tout plus plaisant et facile. Le public a répondu présent et les retours furent positifs au delà de mes espérances.

Cette exposition a été l’occasion de présenter au public de nouvelles toiles mais également un « test » puisque pour la première fois étaient exposés mes tirages photo grand format sur aluminium (en partenariat avec le photographe Benoit Cary).

Il me semblait intéressant de présenter mon travail sur toile mais également de mettre en avant les oeuvres murales. Grâce à ce partenariat, j’ai enfin la possibilité de montrer des murs inaccessibles « en vrai » au grand public. De plus la taille et la qualité du support offrent un niveau de détail impressionnant. Cette série de 5 photographies à été particulièrement bien accueillie par le public et je pense que cette voie est à creuser…

A-MO art exposition Spacejunk urban art street art

J’ai pu rencontrer de nombreuses personnes que mon travail touche, ce qui est toujours une immense joie et une source de motivation inépuisable. La galerie Spacejunk m’a offert l’opportunité de faire découvrir et partager mon univers avec  de nouvelles personnes et je les en remercie.

Un énorme merci à Alban Morlot ainsi qu’à Audrey, Mayara et Louise pour avoir fait de cet évènement une réussite. Je remercie également l’équipe des Vibrations Urbaines et le photographe David Duchon-Doris (la majorité des photos de cet article sont de lui).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *